Facebook Twitter Flickr Dailymotion Rss
 

"Face aux crises, une solution : la conversion écologique et sociale de notre société"

Billets / Tribunes

| Par Bruno Rebelle | Vendredi 19 Novembre 2010 à 10:01 | 0 commentaire
A l’occasion des débats sur la loi de finance 2011, les députés ont encore fait vibrer leur fibre écologique ! Débattant de la TGAP (taxe générale sur les activités polluantes) ils ont instauré une disposition particulière pour les sacs plastiques à usage unique. Noble attention visant à réduire la prolifération de ces « sacs de caisse » dont la durée de vie est rarement supérieure à quelque minutes – le temps d’aller du supermarché au domicile - et qui effectivement envahissent les poubelles et essaiment à tous les vents. La noble attention se concrétise par une taxe fixée à 20 centimes d’Euro par sac mis sur le marché. La mesure est effectivement très dissuasive. Nous pourrions donc nous réjouir de cette mesure.

Mais, et oui désolé il y a encore un mais, la noble attention est une hypocrisie à peine déguisée. En effet, la règle ne s’appliquera qu’aux sacs à usage unique… sans que soit bien sûr précisé ce qu’est l’usage unique. Pire, la règle propose d’exempter de cette taxe dissuasive, tous les sacs qui porteront la mention « sac à usage multiple ». Je suis prêt à parier que les maquettes de ces nouveaux « sacs à usage officiellement multiple mais effectivement utilisé une seule fois » sont déjà chez les producteurs qui continueront ces sacs, poches, pochons… qui continueront donc à envahir nos poubelles et notre environnement.

Encore une belle occasion d’être un peu plus intelligent qui s’envole… comme les sacs en plastique !

Bruno Rebelle

Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest




Le Blog de Bruno Rebelle © 2010