Facebook Twitter Flickr Dailymotion Rss
 

"Face aux crises, une solution : la conversion écologique et sociale de notre société"

Billets / Tribunes

| Par Bruno REBELLE | Jeudi 24 Octobre 2013 à 16:42 | 0 commentaire

Lettre ouverte à Messieurs les ministres

Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie
Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, et
Pierre Moscovici, Ministre de l’Economie et des finances


La France doit sauver son industrie photovoltaïque. Alors que la transition énergétique devient une évidence partout dans le monde, cette technologie d’avenir est en passe de mettre la clef sous la porte en France sans une intervention rapide des pouvoirs publics.

Nous parlons ici d’une filière industrielle jeune qui s’appuie sur une énergie gratuite et abondante. Une filière qui a créé 35 000 emplois en dix ans.

De Lannion avec Sillia, à Vénissieux avec Bosch, des outils industriels performants ont vu le jour dans tout le pays, complétés par un réseau dense de PME pour assurer la logistique d’installation et de maintenance.

Cette dynamique industrielle et énergétique est aujourd’hui au bord du gouffre, car elle n’a plus la moindre visibilité. Pour se développer un projet industriel a besoin de stabilité juridique et financière. Or, depuis trois ans, l’instabilité est la règle. Les dernières entreprises ne doivent leur survie qu’à la détermination des salariés et de leur direction.

Conséquence directe : les cessations d’activité du secteur s’enchaînent. Plus de 15 000 emplois ont été déjà été détruits. Il faut que cette hémorragie cesse et qu’un plan volontariste de soutien du photovoltaïque se mette en place.

C’est un profond sentiment d’incompréhension, d’abandon et de colère qui domine dans le secteur, alors que le Président de la République a encore rappelé son engagement en faveur des énergies renouvelables lors de la dernière Conférence environnementale, et que les discours se multiplient pour souligner l’importance des secteurs industriels d’avenir.

Par cet appel nous souhaitons que les pouvoirs publics prennent la mesure de l’enjeu, et qu’en concertation avec tous les acteurs de la filière, ils établissent dans les jours qui viennent un plan de sauvetage de notre industrie photovoltaïque qui lui donne une visibilité pour les trois années à venir, et lui permettent de participer à la ré-industrialisation de notre pays.

Appel lancé par Yannick Jadot Député Européen et relayé par de nombreux acteurs politiques et industriels

Bruno REBELLE

Facebook Google + Twitter LinkedIn Google Viadeo Pinterest




Le Blog de Bruno Rebelle © 2010